tout sur mostaganem
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 medjeded kadda

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: medjeded kadda   Sam 23 Mai - 15:25

[center][img]
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Kadda Medjeded est un parolier, né en 1954 à Mostaganem (Algérie])

Biographie

En 1975, il embrasse la profession d'enseignant et en 1983 il enlève avec brio la palme de major de promotion à l'issue de son stage de formation de professeur de musique. La même année et jusqu'à 2004, l'année où il prend sa retraite, il occupe plusieurs postes de responsabilité au niveau de la Direction de l'Education de la wilaya de Mostaganem. Kadda Medjeded a été honoré d'une médaille de mérite par le président Abdelaziz Bouteflika.

Considéré comme auteur et parolier de bon nombres d'interprétations, il produit sa première chanson écrite sur les ondes de la radio au profit du légendaire feu Ahmed
Bennaceur (balak mè trig). Le succès de ses écrits rythmés ne tarde guère à faire de lui un personnage très sollicité.

Ainsi ses belles et lancinantes paroles feront l'objet de bon nombre de chansonnettes déclamées par une kyrielle de chanteurs tels Chaabane Bendehiba, Tazi, Abdelkader Khaldi, Harrag Bensmaine.

Dans le film Rupture de Mohamed Chouikh, les belles paroles crues et justes déclamées par l'acteur Haimour jouant le rôle du poète, ne sont autres que le fruit d'un patient tissage pondu sous la plume artistique de Kadda Medjeded.

Au premier festival de raï à Oran en 1985, il était rapporteur de la commission du jury en compagnie des Saim Hadj,Benyelles,Djemai Abdelkader, Meliani Hadj, Nouna Mekki et autres Abdellaoui Cheikh...

A un moment donné, il dut alimenter une des anciennes émissions radiophoniques (Oran) en vers proses et dictons que reprenaient à l'époqueSaim Hadj et Yssaad Abdelkader.

Kadda Medjeded ouvre encore plus le compte des planches et c'est ainsi qu'il écrit pas mal de chansonnettes adaptées à des pièces de théatre. Même les tous petits ne seront pas oubliés par l'affectueux poète qui s'arrangera d'ici peu à réaliser de petites oeuvres gaies que le célèbre clown Hmimiche, Hadjam Cherif devra reprendre et enregistrer sur K7.

L'enfant de Mostaganem, la culturelle, semble à ce rythme voué à un parcours poétique jonché de fleurs surtout que l'ambition à la fois débordante et mesurée sur certains contours ne risquerait pas de s'arrêter en si court chemin.
Portail de l’Algérie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medjeded.kanak.fr
 
medjeded kadda
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
medjeded kadda مستغـــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــانم :: mostagnem la ville des merveilles :: mostaganem-
Sauter vers: